Pourquoi s’orienter vers une formation de sophrologue en 24 mois ?

Le métier de sophrologue, un métier d'avenir !

Il faut s’avoir que la profession de sophrologue est en constante évolution et qu’elle est loin d’être saturée, surtout dans notre société où les Français sont en perpétuelle recherche de techniques non-médicamenteuses. La preuve, d’après des études de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, cette activité est en tête des pratiques alternatives et près de 11 millions de français déclarent avoir déjà pratiqué la sophrologie.

Pourquoi préférer une formation de plus de 300 heures sur 24 mois ?

Dans un premier temps, il faut savoir que le Syndicat des Sophrologues Professionnels (SSP), qui est un organisme regroupant les sophrologues de France dans un annuaire web, a différents critères d’adhésion. En effet, il faut avoir suivi une formation de plus de 300 heures en présentiel sur 2 ans au minimum pour pouvoir adhérer au syndicat. Ainsi, les formations de 6 mois ne permettent pas aux futurs sophrologues d’adhérer au syndicat. À Sophrocap, le parcours de formation au métier de sophrologue compte 400 heures de formation soit 50 jours étalés sur 24 mois. L’enseignement se fait en présentiel, par module de 3 jours par mois, en semaine (lundi, mardi et mercredi) ou en week-end (vendredi, samedi et dimanche) selon le souhait de chacun. Ces critères vont donc au-delà de ceux définis par les Etats Généraux de la Formation Professionnelle en Sophrologie, qui recommandent un minimum de 300 heures de formation présentielle en école, soit 40 jours sur au moins deux ans. Nous proposons un accompagnement individualisé dans le projet professionnel avec des oraux de contrôles, afin de guider chaque élève. Une personne ressource présente durant chaque module de formation est là pour accompagner l’élève au mieux et l’aider à accueillir si besoin les différents vécus de chacun et afin de répondre aux questions et compléter les apports théoriques selon le besoin. L’objectif est d’échanger sur la prise de conscience de la transformation intérieure de chacun et d’accompagner les éventuelles difficultés rencontrées. En dehors de ces heures de formation présentielles, un travail personnel est demandé à l’élève afin de pratiquer avec les autres stagiaires, de comprendre les théories apprises, de lire des ouvrages qui viendront compléter ses connaissances, de rédiger ses rapports, etc… Sophrocap sera présent tout au long des deux années de formation pour faciliter le mieux possible l’apprentissage de chacun. 

La sophrologie requiert un temps d’intégration!

L’apprentissage du métier de sophrologue est exigeant et demande un temps de travail et d’intégration suffisamment long afin de transmettre aux mieux ses connaissances.
Avec des modules de trois jours de formation par mois, Sophrocap propose un temps d’intégration assez long pour assimiler les théories et les pratiques rencontrées. Cette intégration est indispensable pour apprendre et expérimenter les pratiques sophrologiques sur soi-même, pour apprendre à animer des séances pour les autres, en mesurer toutes les implications, d’approprier la méthodologie sophrologique, savoir l’adapter à chaque demande, de développer les capacités d’écoute et d’accompagnement, s’adapter à chaque personne, d’apprendre à construire sa propre posture de praticien. L’enjeu est que le stagiaire construise sa future identité professionnelle et qu’il se positionne en tant qu’accompagnant pédagogue et non en tant que simple animateur de séances de sophrologie. La sophrologie s’enseigne par le biais de théories et également par le biais d’exercices, de pratiques, puisque c’est une pratique humaine, et cela passe par le travail de posture de praticien, avec un travail sur la voix et sur le langage para-verbal. Cela peut s’avérer compliqué de développer toutes ces compétences en l’espace de quelques mois.

S’orienter vers une formation en présentiel

Il existe de plus en plus de formation à distance et de courte durée, cependant il faut être conscients que ces formations risquent de ne pas fournir toutes les compétences requises dans la vie professionnelle futur du sophrologue. Il faut garder en tête que la sophrologie est avant tout une science humaine et que les expériences sont plus riches en les vivant en présentiel. D’ailleurs, d’après des témoignages d’anciens élèves, la formation de Sophrocap, en plus d’être enrichissante sur le plan professionnel, s’avère être une « réelle aventure humaine ». Même si le mot sophrologie fait partie du langage courant, il n’est pas toujours facile de la décrire car c’est une pratique qui se vit plus qu’elle ne s’explique. Nos formations Sophrocap se font entièrement en présentiel. Nous possédons des locaux spécifiques à la formation.

Devenir animateur en sophrologie

Sophrocap propose également une formation pour se spécialiser à la sophrologie et devenir ainsi animateur en sophrologie. Cette formation a pour but d’enrichir sa pratique professionnelle. Elle permet aux personnes exerçant dans les domaines du paramédical, de la pédagogie, du sport, du social, des enfants, de l’art et du bien-être, d’acquérir des compétences en sophrologie pour enrichir leur culture de travail.
Ce parcours, nommé parcours 2, compte un total de 200 heures de formation réparties sur 12 mois, soit 25 jours de formation. Il se découpe en 8 modules de 3 jours qui sont commun à la formation pour devenir sophrologue ainsi qu’un jour d’examen.

À retenir:

Privilégier une formation en minimum deux ans vous apportera le bagage nécessaire pour pouvoir exercer le métier de sophrologue. Vous pourrez également adhérer au Syndicat des Sophrologues Professionnels, ce qui vous donnera une visibilité grâce à leur annuaire web répertoriant tous les sophrologues. À savoir que les Etats Généraux de la Formation Professionnelle en Sophrologie recommandent un minimum de 300 heures de formation présentielle en école, soit 40 jours sur au moins deux ans.

La formation au métier de sophrologue compte 400 heures de formation, soit un total de 50 jours en 24 mois. L’enseignement se fait en présentiel, par module de 3 jours par mois, en semaine (lundi, mardi et mercredi) ou en week-end (vendredi, samedi et dimanche).